Les nanoparticules lipidiques Accum®-ARNm de Defence provoquent une réponse des anticorps deux fois plus puissante que les vaccins à ARNm standard

Sep 25, 2023 | Communiqué de presse

Vancouver, C.-B., Canada, 25 septembre 2023 – Defence Therapeutics Inc. (« Defence » ou la « Société »), une entreprise biopharmaceutique canadienne spécialisée dans le développement de vaccins et de technologies d’administration de médicaments immuno-oncologiques, a le plaisir d’annoncer que sa stratégie d’encapsulation utilisée pour générer les nanoparticules lipidiques Accum®-ARNm entraîne une réponse des anticorps deux fois plus puissante que celle des nanoparticules lipidiques à ARNm standard. Ces résultats constituent une base solide pour mener des tests supplémentaires afin d’optimiser la gamme de vaccins à ARNm de Defence.   

Cette étude in vivo avait deux principaux objectifs : tester les multiples préparations de nanoparticules lipidiques et comparer leurs réponses immunitaires induites à l’ARNm standard. Tous les vaccins ont été administrés dans le cadre d’un protocole de vaccination « prime-boost » (principal-rappel) avec saignée des animaux toutes les deux semaines sur une période de 4 semaines et titres d’anticorps quantifiés par ELISA. Parmi les groupes testés, l’une des préparations de nanoparticules lipidiques contenant Accum® s’est démarquée comme déclencheur d’un taux supérieur d’anticorps comparativement aux autres groupes.  

« Le recours aux vaccins à ARNm connaissant maintenant une expansion rapide dans le domaine des produits thérapeutiques contre le cancer augmentera de façon exponentielle au cours de la prochaine décennie, en raison de leur potentiel établi et de leur facilité de fabrication. Defence s’efforcera donc d’appliquer sa plateforme de technologie Accum® dans des possibilités de vaccination à ARNm, ce qui aura un impact important sur les réponses immunitaires induites », révèle M. Plouffe, président-directeur général de Defence Therapeutics. 

Defence travaille présentement sur des études supplémentaires afin de tester différentes concentrations des nanoparticules lipidiques sélectionnées. Une fois le dosage optimal confirmé, une étude de validation sera menée sur des souris porteuses de cancer afin de tester leur puissance thérapeutique. Dans ce cas, les animaux seront transplantés avec une tumeur solide exprimant un antigène expérimental, suivie d’une vaccination « prime-boost » administrée seule ou en association avec des bloqueurs de points de contrôle immunitaires tels que des anti-PD-1.  

Accum® a été testée dans diverses applications, y compris des modalités de vaccination à base de protéines et de cellules, et il a été découvert qu’elle augmente de façon importante leur potentiel thérapeutique. Defence est donc convaincue que la technologie Accum® augmente la stabilité des molécules à ARNm en renforçant l’intégrité structurelle de la molécule, en plus d’augmenter leur bio-accumulation et la traduction efficace dans les cellules cibles, résultant en une réponse immunitaire plus forte, tel que démontré dans sa plus récente étude sur la vaccination à base de nanoparticules lipidiques.

Selon les projections, la taille du marché des produits thérapeutiques à base d’ARNm devrait atteindre environ 137,59 milliards USD d’ici 2032, avec un taux de croissance annuel composé enregistrée de 13,2 % entre 2023 à 2032, d’après la firme Precedence Research.